Zac Sonis à Orléans

Emergence d'un nouveau quartier à deux pas du centre ville.

Le terrain de l’ancienne caserne militaire Sonis prend aujourd’hui les allures d’un quartier résidentiel vivant et agréable composée d’une mixité sociale et intergénérationnelle et proche du centre-ville d’Orléans. Qualitative par l’attention portée aux matériaux, la ZAC Sonis, également appelée Parc Sonis pour son poumon vert de 10 000m2, compte de nombreux atouts. Mandatée par la mairie d’Orléans, la SEMDO coordonne l’aménagement de ce grand projet de requalification dont le périmètre s’étend jusqu’à la place Dunois.

 

MIXITÉ SOCIALE ET CONFORT DE VIE

Suite au rachat du terrain à la ville et à la démolition des bâtiments militaires, nous avons procédé au découpage des îlots dans la perspective d’un désenclavement, afin de relier le quartier en devenir à l’existant. Une fois viabilisés, les terrains vierges destinés à la construction ont été vendus pour l’implantation d’une résidence pour personnes âgées et la création de logements collectifs. Les mêmes exigences qualitatives ont été portées sur les logements en accession et les logements sociaux. Nous avons traité les espaces publics dans un souci de confort et de bien-être des habitants : un arboretum vitalise le cœur d’îlots, une piste cyclable longe la ZAC, l’accès des véhicules se fait par des rampes extérieures pour préserver un espace de vie piéton entre les immeubles, et la place Dunois est maintenant dotée d’un centre piéton et d’une meilleure gestion du stationnement aux abords des commerces.

 

UN NOUVEAU QUARTIER SUR LES TRACES DE LA CASERNE

Tout au long du projet nous avons cherché à entretenir l’esprit historique du site. La place d’Armes conserve sa double allée bordée d’arbres que nous avons étoffée et adaptée au nouveau quartier avec une grande pelouse et la création d’équipements pour tous les âges.
Nous avons fait le choix de matériaux nobles et pérennes qui, comme la brique, font écho à l’identité de l’armée. La hauteur des constructions et le choix des types de toits offrent une cohérence visuelle avec l’existant, notamment avec la Maison Sonis à l’entrée du site – bâtiment militaire rénové pour accueillir une maison des associations.

 

Une grande exigence qualitative

En partenariat avec l’architecte et l’urbaniste, nous avons établi un cahier des charges exigeant, validé la cohérence de chaque projet et contrôlé l’application des prescriptions afin de garantir une unité architecturale et une harmonie paysagère (diversité et densité végétale) sur l’ensemble de l’opération.

 

Une capacité d’anticipation face aux réglementations

En six ans, entre la livraison du premier îlot et celle du dernier, la réglementation a évolué (passant de la norme RT 2005 à RT 2012). Sur ce projet aussi long que complexe, nous avons su faire preuve d’anticipation et de connaissances techniques pour que l’ensemble des îlots répondent aux exigences actuelles.

 

Une organisation maîtrisée pour une commercialisation optimisée

Nous avons mis un point d’honneur à avancer étape par étape pour que les ventes aient lieu dans des zones sans chantier et que les nouveaux habitants s’installent dans des espaces entièrement finalisés. Cette rigueur, qui a apporté confort, sécurité et clarté, a également permis d’optimiser la commercialisation qui n’a connu aucun ralentissement, malgré une conjoncture économique pas toujours favorable.

 

Une capacité de négociation et de concertation

Notre expertise foncière s’illustre par l’achat à l’amiable de terrains de riverains proches, sans la nécessité d’expropriation ou de déclaration d’utilité publique.
Par ailleurs, de nombreuses réunions avec les riverains ont été organisées pendant toute la durée de l’opération afin d’apporter des réponses et une écoute pour gagner la satisfaction du plus grand nombre.

 

Une coordination complexe réussie

Cette opération longue et dense a impliqué la coordination simultanée de plusieurs chantiers menés par des opérateurs différents, avec un rôle de contrôle capital pour la Semdo.

 

Un succès qui se mesure dans le quotidien

Nous avons aménagé ce quartier avec la volonté de faire cohabiter les différentes générations et de permettre une mixité sociale. La place Dunois et la place d’Armes sont des espaces de vie, des lieux de rencontre que les habitants ont investi, preuve vivante de la réussite de cet espace public.

Enregistrer

Enregistrer